Trait de crayon

© Souk_and_pix

Je me suis posée la question si
je devais écrire ou non cet article… Après mûre réflexion, mon blog est mon
espace d’écriture, un endroit ou j’ai envie de vous livrer mon ressenti. Je ne
suis pas lectrice de ce journal, mais je suis rédactrice, j’ai été stagiaire
journaliste et j’ai le cœur peiné et à la fois rempli de colère.
Voilà 48h que ce terrible
événement est arrivé, que j’ai arrêté de respirer. La liberté d’expression a
été leur punition. Une punition barbare qui a ôté la vie à de brillantes
personnes, qui a mis le deuil dans des familles et qui a touché la France.
Je n’écris pas pour rendre
justice ou ouvrir le débat sur des questions de religions ou de croyances car
je ne cotise pas l’amalgame que l’on peut entendre. Je suis juste horrifiée,
peinée et triste de l’acte en lui même, de l’attaque faite contre la liberté
d’expression. Un dessin ne peut être justifié par un attentat. Qui peut décider
du sort de chacun ?
Ce drame a réuni la France
entière. Nous avons tous été touchés. Nos messages, notre émotion nous l’avons
exprimé à travers les réseaux, nos dessins ou encore nos larmes. Nous avons été
unis face à l’acte trivial qui a atteint notre pays lors des rassemblements du
7 janvier dans la France entière.
J’ai l’impression que c’est un
mauvais film que nous regardons alors que ce cauchemar est bien réel. Cabu,
Wolonski, Charb , Tignous, Honoré, Maris, Cayat, Brinsolaro, Merabet, Boisseau,
Renaud, Ourrad, pourrait être la liste d’appelés aux césars mais se sont les
noms et surnoms des 12 victimes de ce mercredi 7 janvier.  Une phrase poignante a été mentionnée
sur les réseaux « Vous désiriez tuer Charlie Hebdo ? Vous venez de le
rendre immortel. »
Elle résume la situation et l’état d’esprit que nous
avons.
Mon texte est peut être maladroit
et je m’en excuse, mais je suis bouleversée et j’avais besoin de vous écrire
mon chagrin. Je n’ai jamais pris le temps de parler de sujet qui me touche,
alors aujourd’hui restons unis et ne cédons pas à la haine.
#jesuischarlie #noussommescharlie #charliehebdo
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivre:

4 Commentaires

  1. 9 janvier 2015 / 15 h 22 min

    C'est vraiment une situation terrible, et les événements continuent. J'ai fait une année de journalisme l'année dernière, fait un stage dans une rédaction, et tous mes anciens potes de classe sont de futurs journalistes et c'est vraiment bizarre de s'attaquer à cette liberté fondamentale pour laquelle on milite depuis tant de temps. C'est vraiment horrible et ça a vite créé l'amalgame. Une de mes amies s'est faite agresser hier, une mosquée a été incendiée à Aix les Bains, j'ai dû répondre à un tas de conneries racistes dont je n'aurais jamais cru capables de répondre un jour. Ca me dégoûte.

    Laura

  2. 9 janvier 2015 / 22 h 01 min

    Ton texte n'est pas maladroit, bien au contraire. C'est important d'écrire quelques mots à ce sujet, d'autant plus quand on possède un blog sur lequel on écrit nos pensées. J'ai aimé te lire et te répondre pour montrer à tous que nous sommes solidaires. La solidarité est bien la meilleure arme !

  3. 12 janvier 2015 / 18 h 16 min

    hier etait un jour historique, j'aurais voulu etre a Paris ou a Lyon pour vivre ca avec vous tous.
    bise
    #yosoycharlie

    letizia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *