Malformation foetale, examens, processus

A vous, les femmes, les mamans, les futures mamans, les épouses, les grands mères, les filles, les tantes, les nièces, je m’adresse à vous mais aussi à vos moitiés.

Avant de commencer la lecture de cet article, il s’agit de mon histoire et de mes choix. Chaque mots rédigés ici, sont réfléchis, adaptés pour ne pas heurter selon les croyances, les convictions, les histoires, mais ils n’en sont pas moins honnêtes.

Merci de respecter mes mots car l’épreuve que nous avons traversé, sera marquée à vie dans notre mémoire. Je n’oublierais jamais ces semaines d’attentes, d’incertitudes, ces journées ou j’ai craqué, j’ai pleuré, les examens en continus, cet espoir que je me suis interdit d’avoir pour me protéger car même si le dicton dit : « l’espoir fait vivre« , la déception est une épreuve trop dure à accepter.

A travers cet article, je vais parler d’un sujet dont on ne parle pas car on est trop souvent jugé selon le choix fait.

Aux mamans qui liront cet article et à qui cet article peut blesser ou mettre en colère, sachez que j’admire votre force (celle que je n’aurais pas eu).

 

PETIT RÉCAP’ 

 

Si tu me découvres, je suis la maman d’une petite Esmée née en Octobre 2019. J’ai eu une grossesse qui s’est très bien passée, une césarienne programmée car bébé se présentait par le siège et un post partum difficile à gérer.

Tu peux retrouver ici les articles au sujet :

 

UNE NOUVELLE LOVE STORY

 

« Toutes les grossesses sont différentes » et bien je peux te le confirmer ! Celle-ci ne ressemble pas du tout à la première.

J’ai su rapidement que j’étais enceinte car j’avais une semaine de retard. J’ai fait le test sur le petit bâtonnet, résultat positif. J’ai eu un RDV avec ma gynéco pour confirmer ma grossesse et voilà, c’était parti pour une nouvelle LOVE STORY.

Avec Paul, on était très heureux car on avait le désire d’avoir des enfants rapprochés et cette deuxième grossesse faisait partie de notre projet de vie de famille. (ca répond à une question qui revient souvent sur instagram)

J’ai fait ma première prise de sang car je ne suis pas immunisée contre la toxo et puis c’est un peu la routine quand on est enceinte, tous les mois on fait une prise de sang pour s’assurer que tout est bon niveau glycémie, toxo etc… Lors de celle-ci, on m’a diagnostiqué un diabète gestationnel. J’ai été un peu surprise car je n’en avais pas fait pour Esmée. Bizarrement au fond de moi, j’ai su que cette grossesse allait être plus difficile.

– Du coup depuis le début du 2ème mois de ma grossesse je contrôle ma glycémie et j’ai un régime alimentaire stricte pour mon diabète gestationnel –

 

 

LA PREMIÈRE ÉCHOGRAPHIE 

 

Rendez-vous pour la T1 (échographie du 1er trimestre pour voir si bébé va bien), j’étais vraiment contente car j’en garde un bon souvenir pour celle d’Esmée (c’était si intense en émotions) et j’étais impatiente de rencontrer mon baby. C’est un moment unique, indescriptible ou tout devient tellement réel.

L’échographie se fait et soudain j’ai ressenti un lourd silence, j’ai perçu une inquiétude dans les yeux de ma gynéco et je me suis rendue compte qu’elle passait beaucoup de temps sur une partie du corps de bébé : LA NUQUE. (je pense que vous commencez à comprendre)

Toujours dans ce silence de plomb, je m’habille, je m’assois, la gynéco me regarde et me dit : « Madame, la clarté nucale (la nuque) de votre bébé est plus large que la normale ce qui signifie qu’il y a un potentiel risque de trisomie 21 ou de mal formation cardiaque ». Je suis restée sans mots, l’euphorie de rencontrer mon bébé s’est dissipée pour faire place à une panique intérieur. Trisomie 21, j’avoue n’avoir retenu que ça sur le moment. Mon coeur s’est mis à battre vite, très vite. Je me suis dit « c’est pas possible« … Immédiatement, tout est clair dans ma tête, je me conditionne, je n’irais pas au bout de cette grossesse. Si la Trisomie 21 est confirmée, ma décision est déjà prise.

 

– Définition : trisomie 21 (ou syndrome de Down) n’est pas une maladie mais une anomalie chromosomique –

 

Elle m’explique qu’elle va contacter l’hôpital ou je vais accoucher pour leur expliquer la situation et leur transmettre mon dossier suite à cette T1. Je repars l’esprit vide, je n’ai pas envie de pleurer ( pour le moment) , j’ai dans le sac les ordonnances pour des prises de sang, des brochures informatives, des renseignements sur le centre de Diagnostic Anténatal (aka DAN) qui consiste à détecter avant la naissance les pathologies touchant l’enfant à naitre afin d’établir un pronostic foetal.

Je rentre, je m’assois, je pleurs (enfin)…  Mon téléphone sonne, c’est l’hôpital :  » Bonjour Madame Moyenin, c’est l’hôpital de la Croix Rousse je vous appelle suite à votre échographie …. » Une sage femme m’explique comment va se passer la suite pour déterminer l’état de mon bébé (trisomie 21 ou mal formation cardiaque) : prise de sang, RDV avec un généticien, prise en charge par le DAN, suggestions d’examens, prises de décisions sur la grossesse.

Trisomie 21, je ne retiens que ça…

Ma décision est toujours aussi ferme. Indirectement pour me protéger, je m’interdis d’espérer, ça fait trop mal et j’ignore que je suis enceinte. Je m’abrutis dans le travail, mon exutoire (MERCI ! ), je donne toute mon énergie pour Esmée, je ne veux pas qu’elle sente que Maman souffre, que Maman est inquiète, que Maman a peur de la suite. Je parle beaucoup avec Paul de mes ressentis, de ma détresse… J’ai perdu du poids, je suis plus mince qu’au début de ma grossesse. J’ai envie de savoir, l’attente semble vraiment longue.

 

LE PROCESSUS – LES EXAMENS

 

Je fais ma prise de sang (que l’on fait systématiquement même quand la T1 est bonne) de dépistage de la trisomie 21 – elle se fait entre 11 et 13 semaines.

Une semaine plus tard, ma gynéco m’appelle et me dit : « Bonjour Madame Moyenin, les résultats de votre prise de sang ne sont pas bons, on est sur un risque de trisomie 21 de 1/33″ : c’est-à-dire que sur 33 bébés, il y en 1 qui possède 3 chromosomes 21 au lieu de 2. Ce sont des statistiques, mais les statistiques ne sont pas bonnes. (pour Esmée, j’étais à 1/10 000)

Avec Paul on part à l’hôpital rencontré un généticien du DAN qui nous explique les examens proposés pour confirmer ou non une trisomie 21 et si nous avons réfléchi à la suite de cette grossesse selon les résultats.

J’ai partagé le souhait de ne pas continuer cette grossesse si le bébé était atteint de la trisomie 21. En France, lors d’une grossesse, on a l’opportunité d’avoir le choix sur les décisions à prendre pour son avenir, sa santé et sur la grossesse que l’on souhaite avoir. Je n’envisageais pas mon avenir avec un enfant atteint de trisomie 21. Je ne me trouve pas égoïste dans cette décision, c’est la mienne, ma vie, notre vie, une décision commune, notre choix.

La trisomie 21, un sujet « délicat » de la grossesse qui persiste encore en 2021. (sans doute la raison pour laquelle je n’ai trouvé aucun témoignages sur ce dépistage, le vécu, le ressenti ou même les examens…)  

 

–  CHACUN EST LIBRE DE SES CHOIX DE VIE –

 

La généticienne m’explique que j’ai la possibilité entre deux examens :

  • biopsie de trophoblaste ( biopsie du placenta)
  • amniocentèse

Le choix n’a pas été difficile à faire, je voulais savoir. Je n’avais pas envie de passer les fêtes à faire semblant, à cacher cette grossesse qui était déjà émotionnellement difficile à vivre.

Je décide de faire la biopsie avec un premier résultat sous 4 jours du caryotype du bébé. Le jour même, on me fait le prélèvement sans anesthésie. L’aiguille se plante dans mon ventre, fait des aller-retour et c’est fini. Durée de l’examen 15 minutes. 0,6% de malchance de faire une fausse couche suite à cette examen. Arrêt de travail de 48h prescris avec du repos, interdiction de soulever, de porter, de faire une activité physique si l’on veut limiter les risques de fausses couches.

 

– JE N’AI TROUVÉ AUCUN TÉMOIGNAGES DE MAMAN SUR CE PROCESSUS D’EXAMENS, SUR LEURS EXPÉRIENCES –

 

La semaine passe, l’hôpital appelle…. « Bonjour Madame Moyenin, j’ai une bonne nouvelle, le caryotype de votre bébé ne dévoile pas de trisomie 21 ». De mémoire, il me semble que j’ai soupiré de soulagement, que ma main s’est posée sur mon ventre et je crois que j’ai souri. Cette nouvelle est douce. « Cependant pour comprendre la largeur de la nuque, il faudra faire une écho pré-morpho et cardiaque pour ôter toutes suspicions de malformations ». OK. Ce n’est pas fini mais on va pouvoir enfin annoncer cette belle nouvelle à nos familles et nos amis proches. C’est un soulagement.

Déjà 1 mois depuis la T1, le rdv au DAN, le résultat du caryotype et le jour de Noël. Nous ne sommes plus seuls, nous pouvons échanger sur ce que nous venons de traverser, je peux partager la bonne nouvelle à mes amies, commencer à aimer ce ventre qui s’arrondit, à l’accepter et à imaginer la suite. (tout en sachant qu’il y a un possible risque de mal formation cardiaque et que ca peut être une grossesse compliquée aussi)

 

JANVIER – LES ÉCHOS PRÉ MORPHO ET CARDIAQUE

 

Les fêtes de fins sont passées, retour au quotidien et à notre réalité : ce n’est pas fini.

Le 5 Janvier, nous avons 2 échos à faire qui confirmeront les inquiétudes liées à la nuque du bébé ou qui confirmeront juste que c’est un bébé en parfaite santé.

Echo pré morpho : 2 bras, 2 jambes, 10 doigts, 10 orteils, 2 yeux, un coeur, un cerveau, un cervelet … bref tout s’enchaine, s’énumère.

Echo cardiaque : la cardiologue est parti de manière crescendo sur les maladies cardiaques en les élimant au fur et à mesure – c’est long, les noms sont inquiétants, je scrute le regard du cardiologue, celui de Paul, je commence à avoir de l’espoir à me dire que tout va être OK.

La cardiologue s’assoit devant nous et me dit :  » Madame Moyenin, vous pouvez enfin commencer à profiter de votre grossesse ». ENFIN ! Cette phrase que j’attend depuis le début de ce parcours.

Bébé va très bien, sur les 33 bébés, il fait parti des plus chanceux, ceux qui n’ont rien.

Trisomie 21, DAN, biopsie, malformation cardiaque… c’est fini ! On peut enfin respirer, sourire, rire et imaginer notre avenir.

 

AUJOURD’HUI

 

Aujourd’hui, je profite de cette cohabitation, des premiers mouvements de bébé, de cette histoire que nous écrivons ensemble.

Je fais toujours du diabète gestationnel, je continue mon régime stricte mais le plus important c’est que bébé aille bien.

J’ai le souhait d’avoir un accouchement par voie basse si mon corps me le permet , j’ai eu une césarienne et je n’ai pas spécialement envie de revivre ça tellement j’ai eu mal après, combien j’étais diminuée physiquement.

Vous êtes nombreuses à me demander si j’arrive à m’accepter physiquement pour cette deuxième grossesse, je vous avoue qu’avec mon régime alimentaire stricte, je ne peux pas faire d’écart donc la prise de poids est totalement différente de ma première grossesse.

Concernant le post partum, j’en ai vécu un donc je sais ce qui m’attend et j’espère arriver à mieux le gérer.

A vrai dire, je n’ai pas de réponse car cette grossesse est si différente de celle d’Esmée.

 

SANS FILTRE

 

Je ne sais pas comment cet article va être pris mais ce qui m’a le plus marqué, c’est que j’ai croisé beaucoup de femmes de mon âge au DAN. Je n’imaginais pas l’envers du décors quand tout ne se passe pas bien. Sans doute le problème d’une société qui idéalise un peu trop la grossesse comme 9 mois de pure bonheur et qui enterre les histoires beaucoup moins guimauves. Je me suis sentie seule quand j’ai cherché des histories similaires à la mienne sur internet, quand j’ai voulu avoir des témoignages. Personne n’en parle…  La trisomie 21, est un sujet délicat – je peux le comprendre – mais j’aurai aimé savoir qu’il faut presque 15 / 16 semaines pour savoir le diagnostic et encore plus s’il s’agit d’une malformation cardiaque. C’est long, l’attente est longue.

Je trouve ça en décalage avec notre époque où on peut tout dire, exprimer facilement nos opinions, nos pensées, ou on peut dénoncer des faits, où la liberté d’expression est plus présente que jamais.

Ce sujet est peut-être encore trop tabous car ce n’est pas une maladie mais une malformation – j’ai vraiment hésité à en parler, peut-être la peur d’être jugée alors que c’était notre décision.

Notre histoire, merci de la respecter.

Je vous embrasse.

 

PS : nous allons bien, nous connaissons le sexe, le terme mais nous gardons le secret pour notre entourage et pour vous.

 

 

 

Suivre:

96 Commentaires

  1. 14 mars 2021 / 21 h 04 min

    Ma jolie Marie,

    Du peu que tu en avais dit à l’annonce de ta grossesse je me doutais que c’était ça qui bloquait et je comprends tout à fait, j’aurais tout pensé comme toi si cela avait été mon cas.

    Il faut respecter ton choix et j’espère que tout le monde en fera autant 🤞🏻

    Tu fais bien d’en parler, pour celles qui, comme toi, auront besoin, un jour, de trouver une histoire similaire à la leur, pour les rassurer etc….

    Je ne mettais jamais penché sur le sujet mais je ne pensais pas qu’il y avait si peu de témoignage.

    Je te souhaite une belle grossesse et d’en profiter au max surtout . Ravie de suivre tout ça avec toi ❤️

    Gros bisous
    Jessica
    @mama_syca

  2. Clem
    14 mars 2021 / 21 h 04 min

    Quel courage… Bravo à vous deux d’avoir fait face à tant d’incertitude pendant si longtemps.
    Je vis ma première grossesse et je trouve que c’est déjà une épreuve stressante et angoissante, alors je n’ose pas imaginer la peur qui vous a traversée ces longues semaines.
    Que du bonheur pour la suite de cette grossesse ❤️

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 09 min

      J’espère que ta grossesse se passe bien,
      et merci pour ton message
      Bisous

  3. Emily
    14 mars 2021 / 21 h 05 min

    Merci pour ce témoignage sans filtre et en toute transparence.
    Malheureusement pleins de sujets moins gai de la grossesse ne sont pas exprimés, à l’époque où l’on trouve des tutos et des forums sur tout certains sujets, importants ne sont pas exprimés. Merci à toi de l’avoir fait.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 08 min

      Oui il y a encore beaucoup d’autres sujets encore plus difficile mais je ne peux pas parler de ce que je ne connais pas.
      Petit à petit les témoignages arrivent sur les podcast.
      Merci pour ton message Emily

  4. Charlène
    14 mars 2021 / 21 h 08 min

    Bravo, bravo, bravo pour le courage de mettre des mots sur une situation que vivent certaines femmes… alors oui le sujet est délicat aux yeux de certaines personnes et je le respecte mais je te respecte d’avoir osé, d’avoir libéré la parole. Personnes n’as le droits de juger sans connaître ce ressenti cette angoisse. Merci 🙏🏻

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 07 min

      Merci Charlène,
      Bisous

  5. Pauline
    14 mars 2021 / 21 h 09 min

    Une histoire difficile mais qui se termine « bien ».
    Je suis heureuse pour vous que cette grossesse s’apaise enfin et bravo à toi de parler de ces étapes difficiles par lesquelles vous êtes passés.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 07 min

      Oui elle se termine bien, nous avons beaucoup de chance

      • Sarah
        21 mars 2021 / 6 h 45 min

        Ton témoignage raisonne, ma meilleure amie a eu exactement le même taux pour ma filleule (je suis médecin je savais bien ce que ça signifiait) 1/33, après en plus une fausse-couche de jumeaux juste avant le sort s’acharnait… semaines de stress interminables, amniocentèse puis résultats normaux, une petite filleule en pleine forme, une chance énorme 🙂
        Savoure chaque moment et ce vrai cadeau, cette chance d’un enfant en pleine santé.
        Bonne grossesse 🙂

        • Marie
          Auteur/autrice
          22 mars 2021 / 9 h 52 min

          Merci Sarah pour ton message et oui je savoure cette chance que bébé aille bien.
          Bisous

  6. Nathalie
    14 mars 2021 / 21 h 11 min

    Chère Marie, j’ai il y a treize mis au mode une merveilleuse petite fille née sans paupière, un risque de cécité et un parcours chirurgical bien lourd à affronter dès ses premières heures. Je ne l’ai pas su durant la grossesse, ce fut un choc parce que, comme vous, je n’ai jamais trouvé de témoignage pour m’aider. Alors j’ai accepté que des photos d’elle, que je préserve pourtant, soient publiées par le chirurgien pour que les futures mamans qui devront affronter ça, voient le possible de l’après. Bravo pour votre témoignage, tout en pudeur et sincérité qui aidera sûrement des mamans dans l’attente insoutenable des résultats. Je suis heureuse pour vous que votre bébé aille bien, je vous embrasse ainsi qu’Esmée et Paul

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 07 min

      Merci Nathalie pour ton message et pour ton histoire.
      Bravo d’avoir dit oui pour aider les mamans, c’est très courageux.

  7. Charlotte
    14 mars 2021 / 21 h 13 min

    Marie,

    Tu es la seule que je lis sur un blog. J’ai retenu mon souffle en te lisant mais je suis soulagée que ce petit être se porte à merveille. Cette grossesse marquera différemment vos vies et merci pour ton témoignage.

    Maintenant place au bonheur.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 05 min

      Oui maintenant place au bonheur.
      Merci 😉

  8. Florie
    14 mars 2021 / 21 h 15 min

    Arf… je ne peux comprendre ton désarroi et l’inquiétude quant aux examens (biopsie/amniosynthese) pour ma part j’y ai eu droit à 7mois et demi pour la première grossesse ( j’ai accouché sans avoir les résultats définitifs… une angoisse terrible) et également pour la seconde grossesse (8 ans après, la première m’avait trop traumatisée)… toujours trop de liquide amniotique, toujours pas assez ceci toujours pas assez cela… mais pour la seconde bébé a décidé de pointer son nez le jour du cariotype 😂 ! Pas envie qu’on pique sa maman dans son gros bidou (crois moi avec un ventre de 7mois de grossesse ce n’est pas du tout une partie de plaisir l’aiguille sans anesthésie !) bref chacune a son histoire et pour ma part, dans mon entourage je n’avais trouvé personne qui avait vécu une chose similaire. puis c’est sûr Facebook ou j’ai trouvé un groupe d’échange à ce sujet, qui m’a bien aidée. Profite bien de cette belle grossesse
    (Ps : pour ma part j’ai une anomalie chromosomique équilibrée que j’ai transmise à mes deux garçons… j’ai appris que j’en étais porteuse durant la grossesse mes garçons vont très bien sont tout à fait normaux… comme moi! … enfin… je crois 😂)
    A titre personnel je trouve tes mots justes et ils rassureront certainement bien des Mamans pleines de doutes et peut-être de culpabilité… bravo 🙂

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 05 min

      Merci Florie pour ton message et pour le partage de ton histoire.
      Bisous

  9. Val
    14 mars 2021 / 21 h 16 min

    Comme je comprends… pour ma 1ère grossesse… amniocenthese… 1 mois à attendre dans l angoisse et questionnement car je n étais pas aussi sure de notre décision au final … garder tout ça pour nous pour ne pas inquiéter les parents.. j ai malheureusement eu du mal à décompresser malgré la bonne nouvelle ensuite parce qu une première grossesse c est tellement nouveau… nous avons eu la chance d avoir une petite fille en pleine santé …

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 04 min

      oui surtout traverser tout ça pour une première grossesse, ca marque.
      Je suis heureuse de lire que ta petite fille va bien.

  10. Thenaisy
    14 mars 2021 / 21 h 19 min

    Coucou Marie merci pour ce témoignage. Car ton témoignage va sûrement beaucoup aider et permettre à d autres futures maman a s exprimer . Jbai eu aussi il y a 12 ans une grossesse mega difficile et aucune écoute aucun témoignage comme toi . Et de plus lorsque le corps médical ne t aide encore plus difficile. Et en effet lorsque tu lis des magazines sur la grossesse tt est idyllique alors que tt cela n est qu illusion. Je te souhaite plein de bonheur pour les derniers mois de ta grossesse. Bisous tt doux

    • Ana
      14 mars 2021 / 21 h 59 min

      Coucou Marie, je veux juste te dire Merci mais 1000 fois Merci…je suis actuellement dans le même cas…deja maman 2 fois ou tout c’est bien passé pour cette troisième grossesse no….je suis en attente pour la réponse de la première prise de sang après un soupçon de 1/555 cas….mais ça prend plus de 10 jours cette réponse et je n’ont peut plus…..a part l’angoisse il y a aussi le fait de cacher la grossesse à mes 2 filles et à tout la famille….parsque comme toi je ne me vois pas avec un bébé atteinte de trisomie 21(pour avoir vécu moi-même avec un petit problem des yeux « j’ai un œil plus petit que l’autre « je sais combien c’est difficile de vivre sous le regarde malveillant des gens).surtout je ne veux pas dire à mes fille vous allez être grande soeure pour après leur dire a bah maintenant plus.. sincèrement je ne sais pas si je ne vais pas craquer jusqu’à la fin de cette histoire….
      Je suis vraiment heureuse pour toi e ta famille profitez bien de l’un l’autre 🥰🥰🥰 bonne

      • Marie
        Auteur/autrice
        15 mars 2021 / 10 h 35 min

        Merci Ana pour ton message et j’espère que tu vas avoir rapidement la réponse.
        Ce n’est pas simple de le cacher à tes filles je me doute et c’est bien de les préserver d’une éventuelle mauvaise nouvelle.
        Prends soin de toi et de ta famille,
        Je t’embrasse

  11. Charlotte Collot
    14 mars 2021 / 21 h 29 min

    Bonsoir Marie,

    Je trouve tes mots très touchant, j’imagine qu ecrire cet article a dur être difficile pr toi, pour vous.
    J avoue que j ai eu une grossesse assez bonne et je ne pouvais pas imaginer l’envers du décors pour ces femmes et familles qui n’ont pas eu autant de chance.
    Je comprend tout à fait ton témoignage et j’espère que les personnes qui ne partagent pas ton opinion seront capable de la respecter.
    Maintenant il me reste plus qu a vous souhaiter une bonne fin de grossesse et de profiter de vos moments à trois et demi bientôt quatre.
    Plein de bisous et de bonnes ondes positives.
    Charlotte

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 11 h 03 min

      Merci beaucoup Charlotte,
      J’ai moi même vécu une première grossesse tranquille, je n’imaginais pas tout ça pour la seconde.
      L’histoire se finit bien mais l’issue n’est pas toujours celle-ci pour d’autres familles….
      Je t’embrasse

  12. Julie
    14 mars 2021 / 21 h 35 min

    Chère Marie,

    Comme je te comprends, j’ai vécu la même chose pour le début de ma grossesse, le temps s’arrête, ses semaines deviennent interminables, j’ai accepté ma grossesse au bout de 5 mois.. Malheureusement on en parle pas assez, voir pas du tout je trouve sa dommage surtout à notre époque. Merci pour cette article merveilleux. Les jugement ils y en aura toujours, l’essentiel et d’être en accord avec sois même et de ce préserver. Je t’admire ❤️

    Je te souhaites une belle grossesse et beaucoup de bienveillance pour ta si jolie famille.
    Gros bisous

    Julie.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 49 min

      Merci Julie pour ton message. Oui les 5 premiers mois sont longs…
      Garder le secret, le ventre qui s’arrondit et cette incertitude pour la suite.

      Les jugements il y en aura mais il faut aussi être à l’écoute des personnes même si on est pas daccord.

      Je t’embrasse

  13. Aurelia
    14 mars 2021 / 21 h 36 min

    Je comprends tellement vos choix, nous avons vécu une situation semblable pour ma fille, au 7 eme de grossesse on nous annonce une malformation d’un rein , qui doit être reconfirmer a la dernière grosse echo du 8eme mois, 8eme mois arrive, la malformation est bien confirmée, et la on nous annonce que cela remet en cause les résultats de la trisomie, le choc !
    Impossible pour nous d’aller jusqu’au bout sans savoir , et d’être là comme des c** le jour j de la naissance a se demander si oui ou non elle est trisomique !
    On décide donc des faire des examens plus poussés, jusqu’à une amniocentèse , et soulagement quand les résultats sont tombés ! Pas de trisomie !
    Sinon j’aurais mi fin a ma grossesse a quasi 9 mois , ça aurait été l’une des pires choses à vivre !

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 48 min

      Je n’imagine pas le stress que vous avez traversé.
      A 7 mois on se dit que tout est OK et finalement ce n’est pas toujours le cas.
      Mettre fin à une grossesse à 9 mois, c’est tellement difficile….
      9 mois de cohabitation, l’entourage au courant, le deuil.
      Je suis contente de lire que votre fille va bien.

  14. Maxence
    14 mars 2021 / 21 h 38 min

    Douce Marie,

    Je voulais te remercier pour cet article, sans filtre et tellement rassurant.
    Je suis dans mes premiers mois de grossesse et je me pose beaucoup de questions. Je peux donc tout à fait m’identifier à ton histoire.

    Je te souhaite une belle grossesse.

    Maxence.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 45 min

      Maxence,
      Je te souhaite une grossesse sereine comme celle que j’ai eu pour Esmée,
      Prends soin de toi,
      Marie

  15. DelphSF
    14 mars 2021 / 21 h 39 min

    Bonjour Marie,
    Je n’ai pas pour habitude de commenter mais je comprends votre histoire, votre décision.
    3 grossesses et 3 parcours différents ! Une première grossesse au top, et un accouchement par césarienne, bébé en siège car il ne passe pas. 2eme grossesse qui a commencé au 6eme mois : on m’a d’abord annoncé une fausse couche, mais bébé s’est accroché, on a enchaîné sur la fameuse prise de sang et ses mauvais résultats, 2 amniocentese (la première ma petite chipie s’est mise sous l’aiguille donc impossible de prélever malgré la poche qui avait été percée) à la première lecture rapide, pas de trisomie mais qqs semaines après les résultats rapides ont fait planer le doute d’un spina bifida pour finalement ne rien trouver d’anormal à l’écho morphologique …Ouf ! Et à nouveau une césarienne (vieux gynéco, pas de prises de risque) et une 3eme grossesse avec diabète et césarienne.
    Donc 3 enfants en pleine forme et 3 grossesses différentes !
    Comme toi, mon choix était fait en cas de trisomie : on ne le gardait pas. Je me sentais d’assurer cette malformation mais je ne voulais pas l’imposer à mon ainé qui aurait eu la lourde tâche de prendre le relais de ses parents un jour.
    Il y a 15 ans j’avais eu la chance de trouver du soutien auprès de femmes que les forums … alors merci d’en avoir parlé pour les autres mamans qui vivent cela elles aussi.
    J’ai été un peu longue …
    Bonne grossesse à toi

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 44 min

      Merci pour ton témoignage qui met en lumière 3 grossesses bien différentes.
      Je t’embrasse

  16. Amandine
    14 mars 2021 / 21 h 41 min

    Très beau témoignage !

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 43 min

      Merci 🙂

  17. Xxx
    14 mars 2021 / 21 h 43 min

    Juste dire que la France a bcq de retard sur tt malheureusement….moi ça fait longtemps que je l’ai compris…on a bcq à apprendre par rapport à d’autres pays…il faut en parler bien sûr..je comprends ton choix malheureusement parfois le choix peut être difficile pour chaque couple…le choix est personnel et intime…tt le monde est face à une situation où le choix est unique et propre à chacun…il n’y a pas de décision facile ds la vie il faut vivre oui vivre ♥️et être responsable de son choix moi j’ai fait le choix de faire partir un proche ds les meilleurs conditions parce que la douleur est intolérable et surtout insupportable…on est tjs impuissant face à l’inconnu mais en tt cas la certitude est bien là ♥️
    Force à tous ceux qui ont une décision importante à prendre ds leurs vies nous sommes maître de notre propre vie♥️
    N’oubliez jamais …il faut prendre la vie comme elle vient♥️

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 43 min

      Merci pour ton message et sans doute, nous avons du retard.
      Belle journée,

  18. Aline
    14 mars 2021 / 21 h 52 min

    Coucou,

    Je suis heureuse pour vous que cette grossesse soit le bonheur et non l’inverse. C’est très émouvant de te lire sans filtres et de partager ces semaines si intenses, angoissantes même si on est déterminé c’est une lourde pression.
    C’est vrai que la grossesse on idéalise de partout autour de nous, ça cache la partie immergée de l’iceberg qu’on découvre parfois ou même souvent.
    Ici pour mon premier j’ai vécu une grossesse tranquille et au 7ème mois il s’est aperçu que ma grande sœur avait un maladie génétique orpheline( signalée dès le 1er jour) et qu’il avait rien fait, donc on a vécu les caryotypes en urgence et je dois dire le service de l’hôtel dieu (à l’époque) au top avec la référente. j’ai vécu l’enfer à la naissance mais les bébés suivants m’ont montré que tout est toujours différent. A bébé 2 elle a raté la date de la prise de sang donc pas vu de risque ou pas de T21.
    Courage avec le dg précoce, bébé 3 ma donné cette découverte fin du 3ème mois.
    Je te souhaite,je vous souhaite le meilleur pour les mois à venir 😊

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 42 min

      Merci Aline pour ton message et pour ton histoire,
      Je t’embrasse

  19. Hgm
    14 mars 2021 / 21 h 55 min

    Un écrit qui donne les larmes aux yeux. Malheureusement une grossesse comme un accouchement ce n’est pas tout beau tout rose et beaucoup ne le dise pas, ne pose pas de mot la dessus. Je trouve très courageux le fait que tu es mit par écrit ta décision si la T21 était avéré et je suis d’accord avec toi, ce n’est pas un choix égoïste, c’est une choix qui je pense est remplie de courage et d’amour pour bébé qui ne vivra pas l’enfer de cette pathologie, pour vous et pour bébé 1. Merci pour ton témoignage et pleins de courage pour la suite de ta grossesse et ce qui en suivra à tout les 3 !

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 40 min

      Merci beaucoup Léa pour ton message,
      Je t’embrasse

  20. Émilie Avaé
    14 mars 2021 / 21 h 58 min

    Bonjour Marie,
    Je suis très touchée par ton témoignage d’autant que nous nous sommes entrevue jeudi lors de tes jolis dons pour ma collecte …
    J’ai vécu la même chose que toi l’année dernière avec une issue moins belle malheureusement . Le DAN, les généticiens et le reste … un monde que j’ai découvert et vécu seule car en effet personne n’ose en parler comme si c’était honteux et pourtant … tellement fréquent.
    Je suis très heureuse que ton baby 2 se porte à merveille et je suis heureuse de lire ce témoignage moi qui un an après n’en parle jamais par incompréhension, tristesse, culpabilité ou juste l’impression que personne ne peut comprendre ce qu’il a fallu encaisser en réalité étape par étape, ne rien laisser paraître car baby 1 lui est là et a besoin de moi.
    Je vous félicite Paul et toi car je sais à quel point ces étapes sont tristes et compliquées souvent perdus dans des sentiments d’incomprehesion.

    En tout cas merci pour cet article et pleins de bonnes ondes pour le reste de ta grossesse et l’arrivée de baby 2.

    Belle soirée.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 39 min

      Merci Emilie pour le partage de ton histoire et je suis désolée de l’apprendre.
      Je comprends ce sentiment de solitude que tu peux ressentir encore aujourd’hui concernant le sujet.
      J’ai pu en parler très librement à ma famille et mes amis qui ne m’ont pas jugé et qui m’ont même dit qu’ils auraient fait la même chose.
      Courage et prends soin de toi,
      Je t’embrasse

  21. Milazzo
    14 mars 2021 / 22 h 02 min

    Beau témoignage, qui aidera certainement beaucoup de femmes !

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 34 min

      J’espère, ou du moins elles ne seront pas seules dans ce processus.

  22. AM
    14 mars 2021 / 22 h 08 min

    Merci pour ce partage sincère, courageux et nécessaire.
    Vous êtes très forts et vous auriez été de bonnes personnes et de bons parents peu importe les choix. Heureusement en France on a cette chance de pouvoir choisir, comme tu l’as dit.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 34 min

      Merci beaucoup pour ton message,
      Bisous

  23. Cha
    14 mars 2021 / 22 h 10 min

    Comme tu le dis si bien, chacun ses choix et respectons les. J’aurai également agit pareil et je ne doute pas de la douleur et le poids mental de ce long processus. Bravo à toi, à vous, profitez maintenant 💪🏼

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 33 min

      Merci beaucoup Charlène,
      Bisous

  24. Laure
    14 mars 2021 / 22 h 19 min

    Merci pour ce joli témoignage si vrai et émouvant! Effectivement on imagine toujours le meilleur pour une grossesse mais certains débuts sont plus compliqués. Nous avons traversé cela avec mon mari et je me reconnais bien dans tes mots!
    Très belle grossesse pour ce deuxième potame!

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 33 min

      Mille mercis,
      Bisous

  25. Cécile
    14 mars 2021 / 22 h 38 min

    Ma petite Zoé est née le 26 juillet 2017 et plus de 4 ans après cette écho du 1er trimestre j’ai lu ton article le cœur serré car j’ai vécu cette même expérience… en effet cette prise de mesure sans fin de la clarté nucale, ce qu’on ressent au fond de son cœur lorsque l’on se rend compte que quelque chose cloche et cette décision déjà prise de ne pas garder cet enfant si il s’avère être différent… l’attente des résultats de prise de sang (1/5 de mon côté), le rendez au service de diagnostic anténatal de l’hôpital de la croix-rousse, l’amniocentèse alors que je pensais ne faire qu’une écho de contrôle, l’attente encore… le résultat : pas de trisomie, c’est une fille mais on attend le caryotype complet, ne pas de réjouir trop vite, l’attente encore… le rendez-vous pour une écho cardiaque du fœtus, tout va bien… mais cette clarté nucale qui ne diminue pas… écho de contrôle toutes les 3 semaines et enfin la délivrance : la naissance d’un bébé en parfaite santé qui a aujourd’hui 3 ans et demi et qui est juste la plus merveilleuse des petites filles (#mamangaga)
    Courage pour ta grossesse, le plus dur est derrière! Trop de gens se permettent de juger sans savoir ce qu’eux même ferait en pareil cas. Protège toi!! ❤️

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 33 min

      Je me retrouve totalement dans ton parcours et je suis heureuse de lire que ta petite Zoé est en parfaite santé.
      Parfois les échos, les statistiques ne peuvent pas tout expliquer.
      Il faut passer par là (si on veut savoir biensur) et parfois c’est pas tout beau tout rose.

      PLus que quelques mois et j’ai hâte de cette nouvelle rencontre.
      Je t’embrasse

  26. Romane
    14 mars 2021 / 22 h 43 min

    Coucou Marie,
    Félicitations à vous 2 et quel soulagement !
    Sur les témoignages tu peux en trouver certains sur les podcast bliss et la matrescence (qui sont d’utilité publique et qui montrent l’envers du décor de la maternité / parentalité).

    Profitez de votre bulle d’amour,
    Romane

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 31 min

      Merci Romane pour ton message,
      Oui j’aime beaucoup les podscast de Bliss.
      Bisous

  27. V-o
    14 mars 2021 / 22 h 48 min

    Coucou! Je vous suit depuis plusieurs mois sur instagram, je vous admire déjà beaucoup mais après cet article mon admiration deviens plus grande! Et surtout je vous dit merci! Merci de parler de ces choses là.
    J’ai vécu un petit bout de votre histoire… déni de grossesse pour mon deuxième, j’apprend ma grossesse au début du 5ème mois, et lors de l’écho… la nuque reviens, l’inquiétude est là. Par « chance » je dirai, ma souffrance psychologique a été plus courte que la votre, un examen DPNI nous a permis d’éliminer la T21.
    Cette attente d’un résultat réconfortant à durée 3 semaine, mais pendant ce temps le monde s’est ecroulé autour de moi, sans savoir si je pouvais « m’attacher » à ce bébé que je sentait bougeais! Tout ca c’étais il y a deux ans, nous sommes avec mon mari marqué à vie. C’étais impossible à l’époque d’en parler. Je n’ai pas trouvé de témoignage ou autre sur internet pour en discuter. On se sent seul dans ces moments, avec la peur d’être jugé. Alors juste pour cet article je vous remercie! Je suis sure que ca amènera du soutien à celle qui vivent ces moments difficiles! Merci!

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 30 min

      Merci Virginie pour ton message et effectivement l’attente est longue.
      S’autoriser à aimer, ou non, souffrir, assumer son choix est une chose mais nous restons des êtres humains.
      Je t’embrasse

  28. Je_teste_et_jaime_au_lux
    14 mars 2021 / 22 h 59 min

    Je voulais juste t’envoyer une bulle d’amour, aucun jugement. Sois heureuse, Marie.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 27 min

      merci beaucoup 🙂

  29. Olivia
    14 mars 2021 / 23 h 08 min

    Bravo de prendre la parole comme tu le fais sur ce sujet ! J’imagine que ce n’est pas évident avec la pression des réseaux, ce jugement constant :/ en tout cas j’aurais pris exactement la même décision que toi.
    Je ne suis pas encore maman mais grâce à toi, si un jour je suis amenée à vivre la même chose que toi, au moins je saurais. Alors merci ❤️

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 27 min

      Merci Olivia pour ton message.
      Bisous

  30. Sene
    14 mars 2021 / 23 h 09 min

    Bonjour Marie,

    Comme je me reconnais dans ces mots …malheureusement pour nous la suite n’a pas été joyeuse puisque la biopsie a révélé une trisomie 18…mais j’ai eu la chance et je la mesure vraiment, d’être accompagnée par des personnels du corps médical d’une grande qualité humaine. Vraiment je ne les remercierai jamais assez car ils ont grandement aidé au processus de reconstruction personnelle .
    En tout cas merci de nous avoir partagé cette intimité douloureuse , car oui, une grossesse n’est pas toujours un long fleuve tranquille

    Alice

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 21 min

      Coucou Alice,
      Merci de partager ton histoire car elle n’est pas simple et c’est vrai qu’il est important de noter le professionnalisme des équipes médicales car je ne sais pas toi, mais je n’ai pas senti de jugement sur la décision à l’issu des résultats, j’ai même ressenti de la compassion, de la bienveillance.
      J’ai toujours un suivi stricte mais à cause du diabète.
      Prends soin de toi,
      Je t’embrasse

  31. Margaux
    14 mars 2021 / 23 h 13 min

    J’ai toujours beaucoup aimé lire tes articles Marie car tu n’écris pas que des mots les uns après les autres mais chaque phrase laisse transparaître une emotion. Cet article me touche sûrement d’autant plus que j’aurais pu te croiser dans cette salle (bon il aurait fallu que je n’habite pas à l’autre bout de la France ni qu il y ait quelques semaines de décalage dans nos grossesses) car j’ai aussi vécu ce passage du « ce n’est pas bon ». Mon corps s’est raidi le jour où on me l’a annoncé et se détend au fur et à mesure des résultats. Les seuls témoignages que j’ai pu retrouver c’est un passage de la maison des maternelles ! Enfin voilà je suis heureuse que baby2 pete la forme, plein de bonheur pour la suite !

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 19 min

      J’espère que tout est OK pour toi et que baby va bien.
      Prends soin de toi.
      Bisous

  32. Clotilde
    15 mars 2021 / 7 h 29 min

    Merci pour ce récit. Je n’avais aucune idée du chemin a parcourir pour le couple parental, la maman..
    Merci pour cette franchise écrite avec délicatesse.

    Belle et heureuse grossesse à vous.

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 18 min

      Merci Clotilde pour ton message.
      Quand une grossesse se passe bien, on n’imagine pas ce que certains couples traversent sauf une fois que ca nous arrive.

      Belle journée,
      Bisous

  33. Daumet
    15 mars 2021 / 7 h 35 min

    Coucou Marie,
    Merci pour ce témoignage.
    J’ai vécu, dans d’autres circonstances le prélèvement que tu as dû faire. Moi c’était pour la mucoviscidose, 1 risque sur 4 que mon bébé soit atteint… et comme je comprends ta volonté de mettre un terme à une grossesse en cas de maladie grave. Personne de mon entourage ne comprenait pas décision et c’est peut être ce qu’il y a de plus difficile. Heureusement, bébé allait bien donc tout s’est bien terminé.
    Plein de bonheur pour la grossesse de potam 2, j’adore te suivre!!!

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 17 min

      Merci pour ton message et pour nous partager ton histoire aussi.
      Je t’embrasse

  34. Meynet
    15 mars 2021 / 8 h 38 min

    Très bel article de vécu histoire réelle sans se mentir que d’émotions de doute c’est terrible a vivre mais je suis contente que tout aille bien
    Bonne continuation et prends soin de toi

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 16 min

      Merci beaucoup,
      Bisous

  35. Caro
    15 mars 2021 / 8 h 43 min

    Bonjour Marie. J ai connu exactement la même chose pour ma première grossesse, une clarté nucale de 5,3, une biopsie tromboplaste et un img pour trisomie libre à 16 semaines, le tout à La Croix rousse ou tout c est malheureusement pas très bien passé. Problème lors de l img et malformation arterioveineuse après d ou embolisation et risque d infertilité. Je ne pense pas que le sujet soit vraiment tabou quand l expérience se termine mal et qu on a un deuil à vivre c est déjà tellement difficile de le vivre pour le couple que parfois l exprimer sur des réseaux sociaux apparaît secondaire. Cela touche essentiellement des femmes proches de 40 ans ou très jeunes et sincèrement j avais besoin de comprendre ce qui m arrivait avant de l exprimer. Il m à fallu 2 ans pour accepter et avancer mon mari aussi et c est même parfois plus difficile pour eux. Je suis tellement heureuse que pour toi et votre bébé tout se termine bien quel joie. Ces moments s effaceront très rapidement j en suis certaine. Je suis moi même enceinte une seconde fois et ce fut compliqué au début de différencier cette grossesse de la première mais grave à l hypnose j ai pu avancer pour vivre plus sereine cette grossesse. Je te souhaite le meilleur pour la suite. Je nous souhaite le meilleur prends soin de vous. Caroline

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 16 min

      Dejà félicitations pour cette grossesse, c’est une belle nouvelle pour vous deux !
      Merci de partager ton histoire ici.
      Je ne recherchais pas spécialement de témoignages sur les réseaux mais plus des articles personnels de femmes ayant vécues un début de grossesse avec ce type de processus.
      J’imagine que le deuil est une épreuve surtout quand il s’agit d’un enfant et qu’en parler n’est pas aussi facile que ça.
      Cela explique sans doute la raison de ce manque de témoignage, je n’avais pas pris ce paramètre en compte.
      Je t’embrasse

  36. Perrine
    15 mars 2021 / 9 h 14 min

    Marie,
    Ce témoignage est beau et tout en transparence.
    Ok à l’impressions de vivre ce début de grossesse avec toi!
    Je trouve ça tellement dommage que la société actuelle force des femmes dans ta situation à hésiter de parler de peur du jugement!
    Mais c’est ton choix, ton corps, ta vie…
    je partage tout à fait ton choix et quand bien même ça ne serait pas le cas, ça ne devrait rien changer à tout ce qui s’est passé pour toi et ton vécu!

    Alors profites de cette grossesse, et vit la comme tu l’entend! (Tu es telllllemenh belle avec ce babypump)
    Plein de love
    Perrine

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 13 min

      Mille mercis Perrine, de gros bisous

  37. Bidard
    15 mars 2021 / 10 h 08 min

    Bonjour marie🌸
    Déjà je suis super contente qu’aujourd’hui tout cela es derrière toi, vous avec Paul, les hommes sont d’un soutien énorme et ont. N’en parle pas 😅, je veut juste dire chapeau quoi, tu parle de tout ça avec beaucoup de délicatesse, de pudeur parfois, de justesse comme tout le monde, et c’est pas donné à tout le monde, c’est vrai qu’en 2021 dommage que ce sujet sur la malformation en tout genre est encore tabou, vraiment, il faut que ça change et que notre société se rende compte que la grossesse n’es pas toujours vécu de la même manière, avec ses angoisses, ses attentes, que c’est malheureusement pour certaines une réalité, moi aussi il yas 6 ans j’ai vécu mon début de grosesse avec beaucoup d’angoisses, ayant un utérus cloisonné (bicorne) et oui ça aussi c’est un sujet qu’ont ne mentionne jamais pourtant il exsiste, donc au bout de 7 semaines je croit faire une fausse couche, je me rend chez ma gynécologue qui me dit c’est fini il n’y as plus rien (embryon) donc ds un état,les hormones toujours là donc il faut attendre que tout cela passe, une semaine plus tard je reviens. Faire une écho de contrôle et là la. Surprise, le. Chaos, la. Joie, l’euphorie il yas bien un bébé (embryon) qui bat, donc là tout s’enchaîne échos rendez vous, arrêt travail, car grosesse à . Risque, ils ne savent pas. Vraiment ce qui c’est passée., es qu’il en avait 2 !! C’est normal parfois en début de grosesse ça peut arrivé c’est tout, puis après vient aussi l’écho 1, la nuque, puis j’ai un risque aussi de. Trisomie 21 en fait ldes 3 (18,21,23), donc amniocentèse pas. Possible trop de. Risque fausse couche puis avec malformation utérus donc prise de. Sang adn en laboratoire, attente des résultats 15 jours, atroce, j’etait. A risque 1 cas sur 250 donc biensur le. Jour j pas. Fier, angoissé, ont ns rassure mais ont. Ne peut pas. Expliquer tout. Ce. Qui nous passe par la tête, mais ont. Garde espoir, à l’époque pas. Remboursable 650 euros mais ça ce n’es pas grave c’est tellement important. Pour notre avenir, celui de ce petit. Être, et je me. Rappel au bout de. 15 jours cet appel. Qui était tellement. Important, celui d’une vie, celui de notre avenir mais aussi cellle de. Notre décision, mon. Mari était catégorique, il ne prendrait pas le. Risque pour l’enfant., c’est une opinion, un choix., moi je voulais y croire donc la secrétaire m’appelle et là la. Libération Négative, j’ai pleuré, je croit que j’ai. Dit vous êtes sûre, ça y es pareil nous pouvions nous projeté enfin arrêté d’angoisser, alors. Je vais juste dire merci Marie de pouvoir. Parler de tout ça avec beaucoup de délicatesse, tu es tellement humble et naturelle, tu oses aussi, et ça c à pourra peut être faire avanver les. Choses, et de pouvoir mettre des. Mots sur une réalité encore caché si je peut me permettre, voilà beaucoup de. Bonheur à vous 4 bientôt et esmee seras. Etre.une grande. Sœur protectrice. Quoi qu’il arrive 🌸💗merci merci je te love 🙏

    • Marie
      Auteur/autrice
      15 mars 2021 / 10 h 13 min

      Merci d’avoir partagé ton histoire ici et merci pour ton message.
      Bisous

  38. Caroline Dauvois
    15 mars 2021 / 11 h 22 min

    Merci pour ce témoignage.
    Lorsque l’on se sent seule c’est important de savoir que d’autres partagent votre point de vue.
    Nous ne nous connaissons pas mais je suis de tout cœur avec vous, je partage votre choix.
    Passez une belle journée, prenez soin de vous quatre.

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 57 min

      Merci beaucoup Caroline,
      Belle journée,
      Marie

  39. Julie
    15 mars 2021 / 12 h 23 min

    Bonjour Marie
    Que ce témoignage fait du bien!!
    Déjà, je suis heureuse pour toi que tout soit rentré dans l’ordre. Profites de ce bonheur à fond c’est le plus important.
    Ton témoignage est sincère et honnête et je le comprend mille fois.
    En ce début d’année j’ai aussi subi une biopsie du trophoblaste. Et comme toi j’ai été confrontée à ce peu d’information autour de ce sujet. Les médecins te disent que ce n’est rien, que c’est rapide et sécurisé.. oui MAIS toi tu veux être rassurée plus que ça, partager ou découvrir des témoignages de mamans ayant vécu cette expérience.
    On ne se rend pas compte de l’impact psychologique que cela peut avoir sur une femme.
    Alors sans rentrer dans des détails ici, je te dit bravo pour tout, ton chemin. Chaque histoire est différente, il faut respecter les choix de chacun.
    Profites de cette grossesse à fond et comme tu le peux.
    Je vous souhaite un grand bonheur à 4.

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 57 min

      Coucou Julie,

      Merci pour ton message et oui, on ne se rend pas toujours compte de l’impact psychologique qu’il peut y avoir.
      Prends soin de toi,
      Je t’embrasse

  40. 15 mars 2021 / 13 h 42 min

    Coucou Marie,
    Merci pour ton témoignage. C’est quand même fou que tu n’aies pas réussi à trouver des témoignages sur ces sujets même si quelque part ça ne m’étonne pas… Je suis désolée que vous ayez dû vivre cette expérience difficile et je suis heureuse que vous puissiez désormais en profiter.
    Quand je lisais les petits encarts comme quoi tu n’avais trouvé aucun témoignage je me disais à chaque fois que tu devrais raconter ton histoire à Clémentine du podcast @BlissStories.
    Je te souhaite une belle grossesse 🌞 et une très belle journée ❤️

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 56 min

      Merci Léa pour ton message.
      Apparemment des témoignages existaient, mais je n’ai pas cherché au bon endroit, je n’ai pas pensé aux podcast :/
      Mais oui, rien sur internet, d’article d’expériences, de témoignages.

      Bisous

  41. Gaelle
    15 mars 2021 / 18 h 16 min

    Marie

    Quelle force ! Et comme je ne te comprends ! J’aurai eu la même réaction ! En tout cas cette article est tellement émouvant ! Une histoire , ton histoire … incroyable ! Très beau témoignage et quel courage

    Prends soin de toi jolie Marie ! Tu es tellement une belle personne !
    Bisous
    Gaelle

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 54 min

      Mille mercis Gaelle pour ton petit mot.
      Des bisous

  42. Céline
    15 mars 2021 / 18 h 43 min

    Bonjour Marie ,
    Émouvant de te lire. Lors de ma troisième grossesse il y a 12 ans j’ai vécu la même mésaventure que toi et j’ai ressenti exactement ce que tu décris . Je m’interdisais de m’attacher à ce petit être qui grandissait en moi car j’avais tellement peur de le savoir trisomique . J’avais peur d’avoir à prendre une décision pour ce petit bout d’amour qui n’avait rien demandé de plus que de grandir et de naître .
    Et puis on m’a proposé de faire l’amniocentèse, avec le risque , même infime, de mettre fin à la grossesse. La nuque était épaisse . Je n’ai pas hésité , il fallait absolument savoir…
    Et puis le verdict est tombé : RAS, tout va bien ! Et comme toi j’ai été soulagée immédiatement et j’ai pu profiter de ma grossesse.
    Mon gynécologue m’a dit ensuite que l’épaisseur de la nuque était peut-être due à une hyperextension de la nuque du bébé lors de la prise de mesures à l’échographie
    Mon fils est né juste avant noël, le plus beau des cadeaux 🎁, un magnifique bébé en parfaite santé et très vigoureux…un peu trop parfois …! Il est beau comme un dieu et il comble ma vie et celle de notre famille.
    Bonne continuation de grossesse et merci pour ton témoignage car effectivement on ne parle pas assez de ce genre de choses.
    Céline

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 54 min

      Merci Céline pour ton témoignage et je suis heureuse de lire que ton petit garçon est plein de vitalité 🙂
      Bisous

  43. Miyu
    16 mars 2021 / 6 h 31 min

    Bonjour,
    Pour avoir eu dans ma famille un proche atteint de trisomie 21, je ne trouve pas ce choix égoïste. Mon proche souffrait tout autant que nous de cette situation, d’être différent et de ne pas pouvoir vivre sa vie comme les autres.

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 53 min

      La décision, reste avant tout un choix personnel.
      Merci pour ton message 🙂

  44. 16 mars 2021 / 22 h 41 min

    Hello Marie un petit mot par ici pour te soutenir et pour te dire que effectivement il vous a fallu beaucoup de courage et que c’est totalement compréhensible ce que tu dis, je ne pourrai pas non plus.

    Pleins d’amour ❤️

    Laura

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 53 min

      Merci Laura !
      Des bisous

  45. 18 mars 2021 / 9 h 10 min

    Merci pour ton témoignage, Marie. Il faut plus de témoignages comme le tien, Il y a encore trop de tabous autour de la maternité et de la grossesse. Ça crée du coup énormément de culpabilité et de solitude. Libérer la parole, c’est essentiel, je pense, pour recréer du lien, se sentir moins seule, et c’est un exutoire aussi. Prends soi de toi et profite bien de ta fin de grossesse.

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 53 min

      Je suis daccord avec toi.
      Merci pour ton message.
      Bisous

  46. Amélie
    21 mars 2021 / 12 h 21 min

    Merci infiniment pour ce témoignage.
    J’ai vécu exactement la même chose que toi au mois d’octobre.

    Écho T1 qui a décelé une hyperclarte…
    Aujourd’hui je suis à 34SA et après la batterie de test réalisés, on m’a affirmé que mon bébé allait parfaitement bien.
    Comme ils disent : ce sont des choses que nous ne sommes pas en mesure d’expliquer… il faut parfois croire au destin et ne pas agir attivement. Faire preuve de patience disent il…
    mais chaque jour à été rempli d’une peine immense. Comme toi, heureusement que je pouvais trouver le sourire auprès de ma fille Ana Rose et mon mari.
    J’ai cherché comme toi des témoignages pour m’aider à chacune des étapes médicales mais en vain.
    Je me suis raccrochée à des thèses d’étudiants sur le sujet pour jauger la probabilité que finalement les choses se passent bien.

    Je me souviendrais a jamais de ce 10 octobre, jour de ce déchirement qui a failli faire basculer ma vie.

    Merci pour ton témoignage qui a refait couler quelques larmes de bonheur de voir que OUI les miracles arrivent.
    Attention aussi aux médecins qui ont tendance à être catégoriques car l’incompréhension ensuite n’en ai que plus forte.

    Belle grossesse à toi, et je suis certaine que c’est un bébé bonheur qui te permettra de vivre un post partum épanouie.

    Amélie

    • Marie
      Auteur/autrice
      22 mars 2021 / 9 h 52 min

      Merci Amélie pour ton message et je suis heureuse de lire que tout va bien de ton côté.
      Je t’embrasse

  47. Karine
    23 mars 2021 / 9 h 13 min

    Bonjour Marie,
    Quel stress… je l’ai vécu aussi mais pas aussi poussé que toi et avec un parcours différent…
    On m’a proposé de faire un DPNI, prise de sang de la mère qui signifie Dépistage Prénatal Non Invasif.
    On prélève le sang de la mère et la prise de sang détermine à 99,9% si il y risque de trisomie 21. (En 2018, ça coûtait environ 400€ la prise de sang, non remboursée)
    Ce n’est pas forcément connu, les médecins n’en parlent pas, moi c’est une copine qui a découvert la trisomie de son fils à la naissance qui m’en a parlé (elle a découvert cette prise de sang après la naissance et la faite pendant la grossesse de son deuxième enfant).
    Pour dire que c’est très tabou tout ça. Tout simplement car se pose la question du choix de garder le bébé ou non.
    Alors je pose ça la, ça pourra peut être en aider certaine…

    • Marie
      Auteur/autrice
      25 mars 2021 / 11 h 00 min

      Coucou Karine,

      J’avais dejà eu l’occasion de faire cette prise de sang pour ma première grossesse mais pour celle-ci on ne m’a pas proposé puisque le risque de trisomie était de 1/33… Donc le processus à sauté cette étape.
      Effectivement c’est important d’en être informée mais je pense que ca dépend des professionnels de santé car pour le coup j’étais informée de ce dépistage.

      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *